Feugiat nulla facilisis at vero eros et curt accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril.
+ (123) 1800-453-1546
info@example.com

Related Posts

    Sorry, no posts matched your criteria.

SEP et Grossesse

Pregnant Woman Exercisingon Fitness Ball At Home.

Devenir parents

Envisager l’arrivée d’un enfant est tout à fait possible en cas de SEP. Cette maladie n’a tout d’abord pas de conséquence sur la fertilité. Par ailleurs, la grossesse n’a pas d’impact sur l’évolution à long terme de la maladie et il n’y a aucun risque particulier concernant la santé de l’enfant à naître.

Cela n’empêche pas de réfléchir à sa décision de mettre au monde un enfant et de prendre l’avis de son neurologue pour que la maternité se déroule harmonieusement. L’arrêt ou l’ajustement du traitement de fond sera alors anticipé.

Il est important de savoir qu’il existe une réduction du nombre de poussées pendant la grossesse. En revanche, après l’accouchement, il peut y avoir une recrudescence des poussées.

Elles surviennent généralement dans les trois mois qui suivent et sont surveillées. Elles ne sont pas plus graves que les autres poussées et sont traitées par corticoïdes par voie intraveineuse.

À savoir

La SEP n’a pas de conséquence sur la fertilité et le bon déroulement d’une grossesse. Il n’y a de risque ni pour la santé de la maman, ni pour celle du bébé à naître.

Futures mamans

La SEP ne vous empêche pas :

  • de bénéficier d’une anesthésie péridurale pour votre accouchement, si vous le souhaitez,
  • d’allaiter votre enfant. La seule condition étant de ne pas reprendre votre traitement de fond tant que vous allaitez.