Feugiat nulla facilisis at vero eros et curt accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril.
+ (123) 1800-453-1546
info@example.com

Related Posts

    Sorry, no posts matched your criteria.

SEP et Sport

Woman running on a path.close up.

Faire du sport

Trop de personnes ayant une SEP arrêtent le sport très tôt, parfois même dès le diagnostic, de crainte de ne pas y arriver ou que la maladie ne s’aggrave. Dommage de se priver si tôt d’un plaisir au cours duquel on prend du temps pour soi, on met de côté ses soucis et que l’on peut partager avec d’autres. Contrairement à ce qui pouvait être dit il y a une trentaine d’années, les activités physiques et sportives ne sont pas interdites, elles sont même recommandées.

 

En plus de la distraction qu’elles offrent, les activités physiques et sportives ont de nombreux bienfaits sur notre organisme. Elles contribuent à :

  • L’entretien musculaire : le sport permet à la fois de se muscler mais aussi de détendre l’appareil musculosquelettique sous l’action d’une oxygénation amplifiée.
  • L’équilibre psychique : en diminuant l’anxiété physique, le sport aide à mieux faire face aux situations stressantes. Il permet de rompre avec les pensées négatives, contribue à vous rendre plus calme.
  • La restauration d’une meilleure image de soi : le plaisir que procure la pratique d’un sport, ainsi que le mieux être physique qu’elle permet, aide à regagner confiance en soi. En percevant également les changements sur votre silhouette, vous posez sur vous un regard différent, généralement plus satisfait. Des coachs sportifs peuvent vous accompagner dans la poursuite ou l’adaptation de votre activité sportive.
  • La récupération d’un meilleur sommeil : le sport favorise un endormissement rapide et une meilleure qualité de récupération. Pratiqué à hauteur de vos possibilités, le sport permet de réduire la sensation de fatigue.
  • Une alimentation saine : une pratique physique et sportive donne davantage envie d’avoir une alimentation saine et équilibrée.

Quels sports ?

‘‘Le sport est bénéfique quand il développe l’endurance et un effort physique continu. Le vélo, la natation, la marche à pied sont recommandés. Pour ceux qui ne sont pas sportifs, nous conseillons de pratiquer une discipline durant 30 minutes en coupant leur effort après 15 minutes, de s’arrêter 10 minutes, et de reprendre 15 minutes. Pour les sportifs, ils doivent adapter leur effort. Nous connaissons par exemple un rugbyman qui s’entraîne deux fois par semaine au lieu de trois ou un coureur de marathon qui s’est mis au semi-marathon.’’

Marie-Hélène Colpaert, cadre de santé à la Pitié-Salpêtrière, Paris.

À savoir

Pratiquez une activité physique et sportive qui vous plaît. Inutile de vous imposer de courir si vous n’aimez pas ça.

Votre sport doit être adapté à vos difficultés et à votre niveau de fatigue. Le sport n’est pas qu’une affaire de performance. Ne faites pas d’efforts démesurés qui vous conduisent à l’épuisement et sachez repérer les signes de fatigabilité (crampes ou sensation de mollets durs).